Premier League : Le gouvernement autorise une reprise à huis clos

258

Un signal positif au « Project Restart »

Une reprise possible à partir du 1er juin

Dans le sillage de La Bundesliga, La Premier League pourrait bientôt reprendre ses droits. Le gouvernement britannique a en effet donné son feu vert pour une reprise du championnat. Toutefois, bon nombre de règles sont à respecter pour cette réouverture, bien évidemment en rapport avec l’épidémie du coronavirus. Au Royaume-Uni, le début du déconfinement commencera le 1er juin, date à laquelle les 20 clubs pourront à nouveau en découdre sur les terrains. Concernant les supporters, ils n’auront pas l’occasion de revenir dans les stades avant un bon bout de temps. Un document du gouvernement britannique révèle :

« Les événements culturels et sportifs seront autorisés à se dérouler à huis clos pour diffusion (télé, radio, internet), tout en évitant le risque de contacts sociaux à grande échelle »

Des avis divergents au sein de la Premier League

Bien que le gouvernement britannique donne son aval pour une reprise du championnat, les 20 clubs de Premier League semblent avoir du mal à trouver un terrain d’entente. Ceux qui figurent dans la deuxième partie du tableau souhaitent en effet qu’ils n’y aient pas de relégations cette année. Les derniers de la liste sont également contre l’idée d’une reprise dans des terrains neutres. De son côté, la Fédération Anglaise (FA) a donné un avis bien tranché sur le débat.

Reprise dans des terrains neutres ou relégations ?

Selon le Daily Mail, la FA a clairement indiqué que cette saison doit se jouer au « mérite sportif », qu’elle aille à son terme ou non. De ce fait, Norwich (20e), Aston Villa (19e) et Bournemouth (18e) devront accepter le Project Restart qui a pour objectif de disputer les 92 matchs restants entre début juin et fin juillet. Sans les votes nécessaires (14 clubs), ces trois équipes risquent de descendre en deuxième division.